Un rythme très impressionnant dans l'obscurité. Sébastien Bourdais est contraint de rentrer aux stands. Les Rebellion ravitaillent. Oh, tristesse. Résultat : la Toyota #7 de José Maria Lopez a repris la 3e place au classement général. Une mention pour le franco-américain Dominique Bastien. Mais avec encore 54 tours à boucler en 2h40, ça s'annonce un peu juste ! LMP1 : Toyota #7 (Romain), Toyota #7 (Andy), Rebellion #3 (Guillaume) Le bilan est lourd : l'engin est 4e, à six tours de la #8. Du coup, le pilote est pour l'instant prisonnier de l'engin rouge et blanc. Changement de leader en GTE Pro, un de plus ! Le circuit est si rapide, avec 30 LMP qui roulent comme des fusées autour de vous ! TIME TO CELEBRATE ??? Puisqu'il est très tard et qu'on peut écrire des trucs un peu fous par ici, voici une découverte intéressante. Le saviez-vous ? The car has completed 246 laps so far. Dans le même temps, Maxime Martin (Aston Martin #97) dépasse Miguel Molina (Ferrari #71) au freinage de la première chicane. En tête, la Toyota #8 dicte sa loi en LMP1. @RacingTeamNL @RaceWeatherTech #WEC #LeMans24 pic.twitter.com/4TkBwXdmvD. Erik Maris traverse le bac à gravier dans un horrible son de châssis frottant sur la caillasse. Brendon Harley a profité d'un arrêt rendu moins coûteux par la période de slow zone. Brendon Hartley est au volant de la Toyota #7 de tête. Nathanaël Berthon repart après avoir perdu quelques secondes. Même topo en GTE Pro, où la Ferrari AF Corse #71 est activement poursuivie par deux Aston Martin « usine ». La pièce a été changée et Oliver Webb est en piste après un arrêt de 18 minutes. L'impact était sévère, mais le pilote australien - excellent hier - semble secoué, mais indemne. Louis Delétraz repart avec un demi-tour de retard sur la TS050... Frayeur dans le camp Rebellion. Les Toyota comptent désormais près de 3 minutes d'avance sur la première Rebellion (la #1 de Gustavo Menezes). Elle ne sera donc pas classée et laisse sa place à la Ferrari #82 de l'équipe Risi. Ca se resserre aussi en GTE Pro. Pour l’instant du moins. La fin d’épreuve aura été intense pour cet équipage, pris en chasse jusqu’à huit minutes du terme par la JOTA Sport #38. Le Britannique est parvenu à créer un avantage de 2 minutes sur l'Aston Martin semi-officielle #98, actuellement pilotée par Ross Gunn. Les commissaires ont donc sanctionné la #37 d'un drapeau noir. Norman Nato reste au volant. Une nouvelle fois, les trois LMP2 de tête s'arrêtent dans le même tour. Ces deux équipes seront au départ des 4 Heures de Barcelone ELMS. A 13h05, Carlos Tavares, patron du groupe PSA, montera en piste au volant d'une Peugeot 908 diesel, victorieuse du Mans 2009. GPS Coordinates: 47.9561393 – 0.2074816. James Allen a écrasé l'Oreca - Graff/So24 dans une pile de pneus de la nouvelle portion. Grosse sortie de route pour la Porsche Dempsey-Proton #99 de Lucas Légeret. Les deux voitures devront probablement ravitailler avant le drapeau à damier. Kazuki Nakajima franchit la ligne d'arrivée sous le regard de Sébastien Buemi et Brendon Harley. Celle-ci sera en effet disputée à huis-clos. On roule toujours à la lueur des phares, puisque le jour se fait attendre : les premières lueurs se distingue lorsque l'on regarde vers le Tertre rouge. Les Rebellion – pour la dernière apparition de la marque suisse au Mans – bénéficient d’une vraie opportunité de se mêler à la lutte pour la victoire au classement général. Nobuya Yamanaka (Ligier Eurasia #35) effectue sa deuxième sortie de route du jour, échouant cette fois dans le bac à gravier de l'angle droit. Changement de pneus, et Alex Lynn regagne la piste avec une trentaine de secondes d'avantage sur la Ferrari de James Calado. Résultat : les deux Oreca de l'équipe United Autosport mènent la danse. L'autre G-Drive ne semble finalement pas inquiétée pour son dépassement présumé sous safety-car. "La remise en vitesse est laborieuse", a expliqué Kevin Estre, pilote de la RSR #92. C’est seulement une demi-seconde de mieux que la Rebellion #1, en 3:15.822 grâce à un très inspiré Gustavo Menezes. Malgré un problème technique leur ayant fait perdre deux tours, André Negrão, Pierre Ragues et Thomas Laurent n’ont jamais baissé les bras pour réaliser une incroyable remontée au sein du peloton. En GTE Pro, l'Aston Martin #97 devance toujours les Ferrari tandis que Porsche semble en bien mauvaise posture... #39 – Oreca (So24/Graff) – Allen, Capillaire, Milesi (5e), #97 – Aston Martin (AMR) – Lynn, Martin, Tincknell (28e), #90 – Aston Martin (TF Sport) – Adam, Eastwood, Yoluc (36e). #71 – Ferrari 488 Evo (AF Corse) – Bird, Molina, Rigon (26e). Engagés | Programme TV – Streaming | Grille de départ, Direct réalisé par Guillaume Alvarez, Andy David et Romain Vannier depuis le circuit des 24 heures. La voiture de tête (Aurus G-Drive #26) est pénalisée pour un dépassement sous le régime de voiture de sécurité. Crépuscule civil* : 22h40 Ca se resserre en D2. Elle franchit Mulsanne au ralenti avec une crevaison à l'avant droit. Et Thomas Preining est bien reparti. Comment s’assurer lorsque l’on a un malus ou une résiliation ? La période de slow zone est terminée. ?#WEC #LeMans24 pic.twitter.com/lVY1655fLS. En tête, Mike Conway est toujours au volant de la Toyota #7. Championnat oblige (avec une manche restante à Bahreïn), Rebellion a calmé les ardeurs de Dumas et Menezes : on garde les positions ! 59 équipages sont engagés pour la 88e édition de la grande classique, septième manche du championnat du monde d’endurance 2020. Coucher du soleil : 21h59 Voilà un moment décisif. Crépuscule civil (aurore)* : 07h12 L'Alsacien Tom Dillmann est toujours au volant, devant les premiers de la catégorie LMP2. Les deux voitures sont reparties avec 2 tours de retard. La cause ? Nouvelles dates : 19-20 septembre Conversation intéressante entre Sébastien Buemi et son ingénieur de piste alors que la tension est montée d’un cran à 40 minutes de l’arrivée. Rappelons que cette séance est avant tout destinée à vérifier tous les paramètres avant la course. Le capot avant est enlevé. La même voiture qui avait eu son coup de chaud (roue arrière-gauche en feu) dans les stands. #98 – Aston Martin Vantage (Aston Martin) – Dalla Lana, Farfus, Gunn (29e). La Porsche #92 a été rentrée dans son box pour des soucis de direction assistée. Drapeau noir pour l'Oreca Jackie Chan #37. ?? The 24 Hours of Le Mans Museum 9 Place Luigi Chinetti 72100 LE MANS, FRANCE. La tenante du titre aura occupé la tête à de nombreuses reprises dans un jeu de passe-passe intense avec la Britannique, qui profitait d’un dernier ravitaillement décisif pour sceller son succès. Les 24 heures du Mans 2021 vont voir le début de la catégorie Hypercar, découvrez dans cette vidéo, qu'est ce qu'est réellement la catégorie Hypercar. Plus bas, en piste, ravitaillement pour la Toyota #8. Rebondissements en LMP2 et en GTE Am. Anders Fjordbach est aux commandes. Celui-ci ne sera pas - contrairement aux habitudes - relevé pendant la nuit. Ca fera le job, semblent indiquer les mécanos. Les concurrents s'élancent pour le tour de formation à 14h21. Les Toyota TS50 Hybrid continuent de mener les débats en LMP1. Les Rebellion perdent lentement du terrain. Les 24 Heures du Mans 2019 auront lieu les samedi 15 et dimanche 16 juin 2019. 24h du Mans. #90 – Aston Martin Vantage (TF Sport) – Adam, Eastwood, Yoluc (31e). Les commissaires agitent les bras pour guider l'engin. La belle anglaise repart dans un rugissement de pneus sur le tarmac ! Et l'Oreca Jota, troisième du classement, les rejoint dans la pit-lane. Louis Delétraz "embrasse" la pile de pneus, puis ramène la voiture aux stands. Les inscriptions ouvriront le 19 janvier à … La Compétition débutera à l¶ouverture des vérifications administratives et se terminera conformément aux dispositions prévues par le Code. Encore un rebondissement en LMP2. Mais il est talonné par l'Oreca - United #22 (Felipe Albuquerque) et l'Oreca - High Class #33 (Kenta Yamashita). On retire le capot. Sébastien Buemi possède près de deux tours d’avance sur la première Rebellion (#1), actuellement pilotée par Bruno Senna. Et leurs horaires sont très dissemblables entre juin et septembre. WEC 2019-2020 : Racing Team Nederland dévoile ses couleurs, WEC 2021 : Glickenhaus Racing confirme ses pilotes. En GTE Pro, l'écart entre la Ferrari AF Corse #51 d'Alessandro Pier Guidi et l'Aston Martin #97 de Maxime Martin s'élève à 11 secondes. Rien n’est joué non plus chez les AM entre l’Aston TF Sport #90 face à la Dempsey-Proton #77, dans le même tour. 24 heures du Mans. @CetilarRacing #LeMans24 #WEC #24heuresDuManspic.twitter.com/6BHr65GgqW. Un podium est-il envisageable ? Voilà le Suisse prévenu. Deux tours après Alex Lynn, c'est au tour de la Ferrari #51 de s'arrêter à son box. La Ferrari accidentée dans la nouvelle portion est endommagée sur le côté gauche. Sinon, la voiture se comporte plutôt bien. La Ferrari #51 mène désormais devant les deux Aston Martin Vantage "usine". Tout droit de l'Oreca - Eurointernational #11 au S du Tertre. Huh... Maintenant, c'est l'Oreca Jackie Chan DC #37 qui est arrêtée sur le circuit. 24 Heures du Mans, 1923 yılından bu yana düzenlenmekte olup, 1939-1949 yılları arasında II.Dünya Savaşı süresinde ve sonrasında belli bir süre yapılamamıştır. L'Oreca Dragonspeed #27 d'Hendrik Hedman effectue un bref arrêt après Mulsanne. En GTE Am, la Porsche Project 1 #56 est en tête. Phil Hanson (United #22) possède désormais une minute d'avance sur Anthony Davidson (Jota #38). Les pilotes sont casqués, gantés et installés à bord des voitures. Vous avez dit suspense ? CLIQUEZ ICI pour le classement complet. Nouvelle inversion chez Toyota. Le Mans 24hr. Cela signifie que la direction de course impose à l'équipe de réparer un élément. Job van Uitert cède les commandes à Antonio Félix da Costa. Calendrier WEC 2019-2020 : dates et horaires, 24 Heures du Mans – DIAPORAMA : nos bords de piste favoris, 24 heures du Mans : 11 choses que vous ne saviez pas sur la course, 24h du Mans 2020 : victoire Toyota, résumé et classement final. Renault 5 Prototype : va t-elle précipiter la fin d’un modèle de la gamme ? Du nouveau au sujet du doyen de ces 88èmes 24h du Mans. A l'issue des vérifications techniques d'après-course, les résultats des 24 Heures du Mans 2019, dernière manche de la Super Saison du Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC), sont officiellement entérinés. Une vingtaine de minutes après son avarie à la deuxième chicane, Andreas Laskaratos est parvenu à ramener sa Porsche #89 aux stands. ), revient sur sa première expérience dans la classique mancelle : "Quelle expérience ! Mini Countryman : quelle version choisir ? Si la pluie se fait encore attendre (on l'annonce à partir de 4h du matin), le brouillard sarthois pourrait venir jouer des tours aux pilotes. Jean-Eric Vergne va devoir repasser par la voie des stands "à blanc". C’est un confort et une sécurité pour les pilotes et une garantie de spectacle assuré pour les spectateurs, le nombre de neutralisations dédiées aux sorties de bacs à graviers des voitures et au nettoyage de piste devrait réduire dans cette zone. La #3, qui occupe la 3e place au général fait un tout droit à Indianapolis. Le Français a pris le relais de son équipier Bruno Senna, qui a perdu de précieuses minutes au stand suite à un souci technique. Future Peugeot 308 PSE (2022) : les 360 ch de la 508 PSE... Comparatif auto-moto : les VRAIES mesures, crise sanitaire provoquée par le coronavirus, 24h du Mans 2020 : la liste complète des engagés, Streaming, TV, chaînes… Le programme TV des 24h du Mans 2020. Et Anthony Davidson, pilote au talent inverse à sa taille, prend les commandes de l'Oreca Jota #38. L'équipe a reconnu les faits. Alors que le soleil se montre timidement dans la ligne droite des stands, ça bastonne en GTE Pro. Les 24 Heures du Mans 2019 sont la 87 e édition des 24 Heures du Mans et la 8 e et dernière manche du calendrier du Championnat du monde d'endurance FIA 2018-2019 et ont lieu du 15 au 16 juin 2019.Le calendrier [2] du championnat a la particularité d'accueillir deux éditions des 24 Heures du Mans, les éditions de 2018 et de 2019. Le vainqueur d'autres 24h prestigieuses, celles de Spa-Francorchamps en 2015, se relance à l'attaque de la 488 EVO aux mains de Pier Guidi. On a un peu plus de chance que l’autre voiture… » - Kazuki Nakajima. 00:02:01. Malgré un peloton plus maigre (huit voitures), la bagarre pour la victoire en GTE Pro a été intense du samedi au dimanche. Quant à Eurosport, l’intégralité de la course sera retransmise sur Eurosport 2, tandis qu’Eurosport 1 couvrira le direct de l’inédite hyperpole, vendredi. Après un 360° complet, la Ferrari Iron Lynx #75 évite le mur. Jamais le leader de la catégorie GTE Am n'avait possédé une telle avance. Gabriel Aubry est aux stands, au volant de la voiture de tête de la catégorie LMP2. United Autosport a décidé de laisser ses pilotes se battre. J'espère que vous m'entendez bien. Alors que la course est rapidement relancée, nouvelle alerte dans le même secteur avec la sortie de la Ferrari #72 Hub Auto Racing. En embuscade, les deux Rebellion sont désormais à 1:30 et 2:30. En moins d’une semaine, trois annonces officielles ont abouti à l’annulation des 1000 Miles de Sebring, le report des 6 Heures de Spa-Francorchamps à une date non définie pour l’heure, puis le report également des 24 Heures du Mans. Kobayashi, au volant de la Toyota, n'entend pas perdre du temps et les passe tous les 2 mais Dumas s'accroche au Japonais. Jean-Eric Vergne laisse son baquet au Russe Roman Rusinov. Le podium provisoire est complété par le célèbre Dane Train ("Train danois", en raison de la nationalité de ses pilotes). Il s'agit de la chaude voix de Bruno Vandestick, le speaker officiel du circuit. 1970 24 Heures du Mans In 1970 I went to LeMans to see the greatest race in the world. Ce vendredi, la Toyota n°7, avec à son bord le Japonais Kamui Kobayashi, est arrivée en tête de l'Hyperpole et partira en pole position de la 88e édition des 24 heures du Mans. Huitième édition des 24 Heures du Mans. La rédaction d'Auto Moto vient de se consulter, voici nos pronostics. Mais la propagation de la Covid-19 a contraint les organisateurs à repousser la classique à la fin du mois de septembre. Learn about 24 Heures du Mans - Hospitalités. Il est revenu au second rang derrière l'Oreca #22 de Felipe Albuquerque. Aston Martin célèbre également le championnat du monde "marque" dans cette catégorie. The #50 Richard Mille LMP2 car quietly going about its business. En GTE Pro, ça bataille sévère, avec l'Aston Martin #97 d'Harry Tinknell, qui résiste aux deux Ferrari AF Corse de Davide Rigon et Daniel Serra. It is considered one of the most prestigious automobile races in the world and has been called the "Grand Prix of Endurance and Efficiency". La Toyota #7 mène sereinement la danse. @GoodyearBlimp #WEC #LeMans24 @24hoursoflemans pic.twitter.com/OEvU7BuB5i. Pas de changements à prévoir, donc, au classement. En 2020, le mythique tour d’horloge devait être organisé au cours du week-end des 13 et 14 juin. WOW... 37 Jackie Chan DC Racing has been disqualified. Maxime Martin ramène l'Aston Martin #97 au stand pour un arrêt de routine. L'enjeu, c'est la première place en GTE Pro. ?#WEC #LeMans24 pic.twitter.com/Hxe68gDYD4. Tout y est. Dernier arrêt au stand pour l'Aston Martin #97. Ici, il s'agit de... la télémétrie. Dans les dernières secondes, Sébastien Buemi (Toyota #8) établit le meilleur chrono de la séance en 3:36.7. La nuit est déjà loin que les 55 (!) Nouvel échange de position en tête, puisque la Toyota #8 a stoppé pour un service complet (essence, pneus, changement de pilote). Très beau tête à queue de Rino Mastronardi dans le bac à gravier de Maison Blanche, après un sous-cirage mal maîtrisé. Deuxième en LMP2, l'Oreca jaune et bleu, aux mains dans ce relais de Roberto Gonzalez, évite de peu la Ferrari Hub Auto Racing #72 qui évoluait au ralenti. Mon nom est Andy David et avec Guillaume Alvarez et Romain Vannier, nous allons hanter le circuit pour vous faire vivre au mieux cette 88e édition, si particulière. The Official YouTube channel of the Le Mans 24 Hours. L'Oreca-Nederland #29 de Guido Van der Garde est au ralenti de côté d'Indianapolis. La direction de course établit une slow zone. Et si on se remontait le moral en BMW V12 LMR ?.. Les Rebellion sont désormais à un tour... Michelin nous apprend que l'Oreca Graff/So24 #39, pilotée par James Allen a effectué quatre relais avec ses pneus... soit 531 km de course. On change le capot avant, puis les éléments de carrosserie arrière. En 2020, il faudra patienter une demi-heure de moins avant d’assister à l’abaissement du drapeau tricolore. Un comportement d'autant plus surprenant que les Porsche avaient brillé en qualifications. Détour en images du côté de la Porsche #92, de passage par les stands. L'autre TS050 repasse par son box. "Pechito" reprend la piste à 24 seconde de la voiture soeur, pilotée par Brendon Hartley. Rebellion continue d'impressionner dans ces 24h avec la #3 au 2ème rang. Jean-Eric Vergne était victime d’une rupture de suspension. Les mécanos de Rebellion se sont bien activés et Gustavo Menezes a relayé le Brésilien en troisième position. Et voici une image de l'engin qui préfigure l'hypercar Toyota, présente dès l'an prochain aux 24 heures. Chez AF Corse, la #71 repart après une dizaine de minutes d'arrêt. L’ACO précise que « les possesseurs de billets (grand public et membres ACO) seront contactés par le service billetterie pour confirmer leur avoir. Alors qu'elle occupait la tête de l'épreuve à 2 heures du matin, la TS050 a été contrainte à un changement de turbo. Les mécaniciens de la TS050 travaillent sur l'avant droit. Girl Power ! Porsche remporte les 24 heures du Mans 2017 grâce à la 919 n°2 et au trio Bamber/Bernhard/Hartley. @WSeriesRacing alum @beitskevisser at the wheel right now running P10 in class and P14 overall. A la suite de sa figure au freinage de la Dunlop, Duncan Cameron est au ralenti en bord de piste, les pneus de la Ferrari du Spirit of Race ayant durement souffert lors de ce tête-à-queue à grande vitesse. 6,90 € 23,00 € Club Price. Dominique Bastien, 74 ans (qu'il ne fait pas du tout ! Augusto Farfus était 2e en GTE Am. Sans transition, on constate que la Ferrari #71, 4e en GTE Pro n'a pas franchi la ligne d'arrivée. Habituée du Mans, l'équipe américaine est actuellement au 4e rang en GTE Pro... devant les Porsche officielles. Elle est la conséquence de la persistance de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus et l’incertitude quant à l’évolution de la situation en France au cours des prochains mois. En GTE Am, c'est désormais une autre Aston Martin, engagée par TF Sport (#90), qui occupe le premier rang. C'est donc un adieu émouvant pour l'équipe japonaise. La classique a lieu depuis 1923 sur le circuit de la Sarthe. Trouvez des photos de banque d’images de haute qualité, que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Lorsque la voiture était immobilisée au bord du circuit, les mécaniciens ont fourni une pièce permettant de réparer l'engin et de le ramener aux stands. Décidément, les actions Porsche sont en forte baisse... #LeMans24 – Unscheduled pit stop for #Porsche #911RSR No. Y compris en zigzaguant dans les Hunaudières. Parti braver la fraîcheur du dehors, Andy David nous informe que des nuages noirs s'amoncellent du côté du virage d'Arnage. La deuxième Ferrari, la #71, actuellement pilotée par Sam Bird, est à 1:30. Sébastien Buemi (Toyota #8) a désormais quatre tours d’avance sur la Rebellion #3 de Nathanael Berthon. On en profite pour vous donner quelques nouvelles des Porsche. L'Aurus G-Drive #16 de Ryan Cullen effectue un tête à queue dans le gauche d'Indianapolis. L'Aston #97 garde la main en GTE Pro tout comme sa comparse de TF Sport en AM. La TS050 est arrêtée depuis 20 minutes dans son garage. Pour l'heure, Daniel Serra (Ferrari AF Corse #51) possède un avantage de 4 secondes sur Harry Tincknell (Aston Martin #97). Mais l'Italien s'apprête à rentrer aux stands à son tour. Pendant ce temps, les commissaires tentent de réparer le rail de la première chicane en le découpant à la fraiseuse. Voilà qui devrait encore secouer le haut de la hiérarchie. Lors de la dernière édition en date, ce sont les GT qui avaient été mises à l’honneur à travers le mythique duel opposant Ferrari à Ford. Pendant ce temps, l'Alpine-Signach #36 d'Andre Negrao rentre aux stands. L'engin de Colin Kolles a dégringolé au 38e rang au général. Et nous parlions de LMP2 : la bataille Aubry-Vergne vient de basculer en faveur de ce dernier. Mais les deux voitures sont sur des stratégies décalées depuis la petite alerte subie par cette dernière à la fin de la première heure. Vous devez allumer vos feux arrière". Résultat : Kamui Kobayashi est désormais pointé à la 4e place, loin derrière la Toyota #8, qui a profité de la mésaventure.