Un sondage mené par l’Ifop en mai 1945, sur l’ensemble du territoire français désormais libéré (et confirmant un sondage de septembre 1944 auprès des Parisiens), a montré que les interviewés apparaissent bien conscients du rapport de force et du rôle des alliés dans la guerre, et ce malgré la censure et la difficulté sous l’occupation à accéder à une information fiable. Ce nombre figurait dans un rapport qui lui avait été remis au début de l’année 1946 par la commission présidée par le président du Comité de planification de l’État, Nikolaï Voznessenski », note le professeur Viktor Zemskov de l’Institut d’histoire de la Russie. Autres villes martyres : Hiroshima, Na… Les combats de la Seconde Guerre mondiale n'ont épargné que les pays neutres. Depuis 1990, les historiens russes peuvent accéder aux archives de la période soviétique et ont publié des articles sur le nombre des personnes exécutées et celles mortes dans les camps de travail et les prisons[58]. Les nombres sont arrondis à la centaine de milliers la plus proche. Le dernier bilan évoque 26,6 millions de morts (militaires et civils). En ce qui concerne la campagne de mai-juin 1940 notamment, dont les pertes ont longtemps été estimées à 100 000 morts, en 2010, le fichier de l'état civil militaire de la Seconde Guerre mondiale, mis en ligne sur le site Mémoire des hommes, a permis d'établir une statistique précise du nombre de morts qui sélève à quelques 60 000. plusieurs centaines de milliers de soldats et guérilleros morts. <>>> Bilan de la Seconde Guerre mondiale [Wikipédia] Contact. Nombre de morts chinois seconde guerre mondiale. Zemskov suppose que Staline souhaitait dissimuler l'ampleur réelle des pertes tant aux … Certains historiens occidentaux estiment néanmoins que le total se trouverait entre 1,7 et 2,3 millions[77]. En 1983, pendant la brève présidence de Youri Andropov, 19 millions de morts étaient évoqués. Rosefielde affirme que les données des archives soviétiques sont incomplètes ; il indique par exemple qu'elles n'incluent pas les 22 000 victimes du massacre de Katyn[65]. Lieu : monde entier Période : 19391945 Estimation haute : 72.000.000 Estimation basse: 40.000.000. La distinction entre les pertes civiles et militaires causées directement par les combats et les dommages collatéraux n'est pas toujours très claire. Seconde guerre mondiale : 75% des Juifs français sauvés, taux record, selon les Etats-Unis 75% des Juifs français ont été sauvés durant la Shoah, selon les Etats-Unis. Après 1945, la famine était très visible en certaines zones de l'URSS, dans les Balkans, et même dans l'Europe occidentale, sans oublier l'Asie. Cependant, les historiens occidentaux estiment que les Allemands ont fait 5,7 millions de prisonniers et que 3 millions sont morts en captivité (dans les documents officiels russes, la différence de 2 millions est incluse dans les pertes civiles), Les conscrits non encore enrôlés désignent l'estimation du nombre de réservistes qui, essentiellement en 1941, furent tués au combat ou moururent dans les camps de prisonniers avant d'être enregistrés dans le service actif. Bericht des Bundesarchivs vom 28. Voici quelques données chiffrées. Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils. La Seconde Guerre mondiale fut le conflit militaire le plus meurtrier de l'histoire.Plus de 60 millions de personnes ont été tuées, ce qui représentait plus de 2,5 % de la population mondiale à l'époque. Cet article tente de dresser un bilan humain et matériel de cette guerre. 4 0 obj Les données de ce documents sont présentées dans, Department of Defence (Australia), 2002, "A Short History of East Timor", Dernière modification le 27 janvier 2021, à 23:33, musée du Mémorial de l'Holocauste des États-Unis, Crimes de guerre de l'Armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale, 150 000 citoyens polonais ont été victimes de la répression soviétique, Administration des Nations unies pour le secours et la reconstruction, Institut allemand pour la recherche économique, campagne des Indes orientales néerlandaises, Coup de force japonais de 1945 en Indochine, United States Holocaust Memorial Museum. Depuis la chute de l'URSS, les historiens polonais ont pu accéder aux archives soviétiques relatives à l'occupation de la Pologne[68]. L’approximation est encore plus complexe pour les populations civiles. Or le nombre de soldats américains morts au combat et en dehors durant la Seconde Guerre mondiale s'élève à 405 399, d’après le ministère américain des … La Seconde Guerre mondiale est un désastre démographique Sur 50 millions de morts, beaucoup sont des civils, en particulier dans les pays d'Europe centrale et orientale (URSS, Yougoslavie, Pologne). Nous savons que 5 400 000 Coréens durent travailler de force à partir de 1939 mais on ne peut qu'estimer de façon grossière le nombre de morts, « entre 1939 et 1945, près de 670 000 Coréens furent emmenés au Japon pour travailler dans les mines et l'industrie lourde et on estime que 60 000 ou plus périrent du fait des conditions de travail. Mentally and Physically Handicapped: Victims of the Nazi Era, Bundesarchiv: Euthanasie-Verbrechen 1939 - 1945, Poland World War II casualties (in thousands), U.S. National Archives Casualties from World War II, Militaires décédés durant le conflit (1939-1945), The US Strategic bombing survey Report # 55, http://projectinposterum.org/docs/poland_WWII_casualties.htm, Pertes humaines pendant la Seconde Guerre mondiale, Pertes humaines de la Première Guerre mondiale, Pertes humaines américaines lors des guerres impliquant les États-Unis, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale&oldid=179290910, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Sources : voir notes de bas de page pour l'Allemagne et l'Autriche, Prisonniers de guerre morts après la capitulation, Conscrits non encore enrôlés (voir note ci-dessous), Civils dans les camps de prisonniers de guerre (voir note ci-dessous). Représentation relative du nombre total de morts au combat par guerre. Certains historiens avancent que la définition de la Shoah regroupe également les autres populations persécutées et massacrées par les Nazis[23],[24],[25],[22],[26]. La première guerre mondiale … Cette initiative utile mérite d’être saluée, en évitant toutefois de se méprendre. stream 111 858 victimes civiles de la barbarie nazie : morts en déportation, fusillés, travailleurs décédés en Allemagne. Les autres estimations vont de 4,9 à 6 millions de Juifs[19]. Cette initiative utile mérite d’être saluée, en évitant toutefois de se méprendre. Plusieurs quartiers de Londres et de Rotterdam sont à reconstruire. En août 2009, l'Institut de la Mémoire nationale polonais a estimé que 150 000 citoyens polonais ont été victimes de la répression soviétique. Les éléments ici présentés rasse 58 % des morts issus de la Seconde Guerre mondiale étaient des civils alliés. La Seconde Guerre mondiale a été le conflit militaire le plus meurtrier de toute l'histoire. 5° Postérité de la seconde guerre mondiale – Si le premier conflit mondial, faisant 18 millions de victimes, avait contribué à redessiner les cartes de l’Europe, la guerre de 1939-1945 et ses 50 millions de morts bouleversa durablement la face du monde. Inform'Action 6 rue de Plaisance 31000 Toulouse 06 46 41 38 99 Nous contacter S'inscrire à Inform'Actu. Elle a fait près de 60 millions de morts à travers le monde, particulièrement en Europe et en Asie. À l'issue de la guerre, la France compte quelque 567 600 morts, dont 217 000 militaires, parmi lesquels 20 000 au sein de la Résistance.S'y ajoutent 350 000 civils, majoritairement tués par les forces allemandes durant l'Occupation. M. V. Philimoshin of the War Ministry of the Russian Federation, Istituto Centrale Statistica (Roma, 1957) "Rapporto Morti e dispersi per cause belliche negli anni 1940-45", 600 000 détenus par les Alliés occidentaux, 50 000 par les Soviétiques et 650 000 par les Allemands, Hubert, Michael, Deutschland im Wandel. 86 000 morts, blessés ou disparus. 185 924 soldats furent tués sur le théâtre d'opérations Europe-Atlantique et 106 207 le furent sur le théâtre d'opération Asie-Pacifique. La première puissance mondiale déplore 405.400 décès depuis le début de la pandémie, soit davantage que le nombre de soldats américains morts au combat et en dehors durant la Seconde Guerre mondiale, qui s’élève à 405.399, d’après le ministère des anciens combattants. Bombardements en France durant la Seconde Guerre mondiale . Bien qu'il soit difficile d'établir un bilan précis des pertes humaines de la 2e guerre mondiale, on estime que ce conflit a fait 40 à 60 millions de victimes, c'est-à-dire 4 à 5 fois plus que la 1ère guerre mondiale. Déportés Last modification on 29/04/2020 Morts en déportation (ex VC) - Seconde Guerre Mondiale - Lettre I. Sauvegarder dans mon espace personnel. La seconde guerre mondiale fut un conflit militaire mondial, qui eu lieu de 1939 à 1945, impliquant la plupart des nations du monde, y compris toutes les grandes puissances. Depuis le début de la crise de Covid-19, 405. 3568. Les bombardements nazis et alliés ont provoqué d’importants dégâts matériels dans les villes : Berlin et Varsovie sont presque complètement détruites. by Konrad Adenauer. Source : The Columbia Guide to the Holocaust[22]. Du fait du manque de services médicaux et hospitaliers, souvent dégradés, la mortalité était plus importante qu'avant 1939. Inform'Action. 60000 : le nombre des civils français morts sous les bombardements alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Mai 1974. Une longue période d'attente allait débuter. Das Deutsche Reich und der Zweite Weltkrieg, Bd. Les civils ont totalisé 40 à 52 millions de morts, dont 13 à 20 millions de maladie ou de famine du fait de la guerre. Selon l'historien Michael Haynes, il y eut 1 187 783 victimes entre 1939 et 1945 dont 46 350 exécutions judiciaires, 718 804 morts au goulag et 422 629 dans les prisons et les colonies pénitentiaires[60]. endobj Le bilan des morts du Covid-19 aux Etats-Unis a dépassé mercredi celui des soldats américains tués pendant la Seconde Guerre mondiale, selon le … Les combats de la Seconde Guerre mondiale n'ont épargné que les pays neutres. Globalement, les estimations des historiens varient de 50 millions à 85 millions de morts. Éditeur Service historique de la Défense. à partir de 1986, le régime commencera à ouvrir les archives aux historiens (registres des victimes dans les hôpitaux, registres des morts militaires, etc.) L'historien Martin Gilbert estime que 5,7 des 7,3 millions (78 %) de Juifs vivant dans les territoires occupés par l'Allemagne ont été victimes de la Shoah[18]. Aide pour Nombre de morts : Beaucoup de civils (des personnes non soldats) sont morts. En 2005, l'historien Tadeusz Piotrowski avança que 350 000 Polonais avaient été tués par les Soviétiques[70]. Pays le plus endeuillé en valeur absolue, les Etats-Unis sont aussi le pays le plus touché en nombre de cas (plus de 24,4 millions). Le bilan humain est dramatique : entre 50 et 60 millions de morts, plusieurs millions de blessés, 30 millions d’Européens déplacés en raison des changements de frontières, surtout en Europe orientale. D'où l'inimitié de la Chine et du Japon. Au total les pertes directes de guerre en morts s'élèveraient à 4.926.000 personnes' X) soit : 4.440.000 militaires (2) dont : 3.760.000 Allemands originaires du territoire de 1937; 250.000 Autrichiens; 430.000 Allemands des territoires étrangers; 486.000 (3) civils, dont 32.000 étrangers ou prisonniers de guerre en Allemagne. La dernière modification de cette page a été faite le 27 janvier 2021 à 23:33. En 1978, sous Léonide Brejnev, 18 millions de morts sont évoqués. « En fait, Staline connaissait d’autres données statistiques : 15 millions de victimes. Ministero della Difesa - Edizioni 1986, Sivard, Ruth Leger World Military and Social Expenditures 1985, [Poland World War II casualties (in thousands), Nürnberg Document No. 1 0 obj Plusieurs médias ont alors fait la comparaison avec le bilan de la Seconde guerre mondiale, qui est pour la France de 350 000 civils morts entre 1939 et 1945. Ces territoires incluaient l'ouest de l'Ukraine, l'ouest de la Biélorussie et la. « En fait, Staline connaissait d’autres données statistiques : 15 millions de victimes. L'historien russe Viktor Zemskov avance le nombre d'un million de morts entre 1941 et 1945 en s'appuyant sur les données des archives soviétiques[59]. Bilan symbolique, le nombre des morts du Covid-19 aux États-Unis a dépassé mercredi celui des soldats américains tués pendant la Seconde Guerre mondiale : la … Le nombre de victimes civiles est plus élevé que celui des victimes militaires. Le seul jour du débarquement, le 6 juin 1944, ce sont 9 500 soldats américains qui tombèrent sous les balles ennemies, sur 135 000 hommes débarqués sur les plages de Normandie et 22 000 parachutistes largués sur ses villages. En 1986, sous Gorbatchev, et la Perestroïka, le régime commence à évoquer les chiffres réels du bilan et confirme que le conflit avait dépassé les 20 millions de morts, en avançant 21 millions de morts militaires et civils. Michael Haynes et Rumy Husun considèrent que les données des archives soviétiques sont correctes et avancent que les données démographiques sont plus représentatives d'une économie soviétique sous développée et des pertes de la Seconde Guerre mondiale que d'un plus grand nombre de victimes dans les goulags[67]. L'ouverture des archives sous le dernier dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev conduit à une nouvelle révision : 26,6 millions de morts, dont 12 millions de soldats et 14,6 millions de civils. L'évaluation du nombre de morts a beaucoup fluctué. 1 526 000 Polonais furent transférés en Pologne et 518 000 Ukrainiens et Biélorusses furent transférés en URSS à la fin de la guerre. Aussi, il ne faut pas négliger les conséquences psychologiques, très importantes, avec un grand nombre de personnes traumatisées, souvent pour plusieurs générations. En 1965, sous Khroutchev, les autorités de l' URSS indiquaient que le conflit avait coûté la vie à 15 millions de Soviétiques (militaires et civils). Date 31/10/2019. La première puissance mondiale déplore 405.400 décès depuis le début de la pandémie, soit davantage que le nombre de soldats américains morts au combat et en dehors durant la Seconde Guerre mondiale, qui s’élève à 405.399, d’après le ministère des anciens combattants. 2 0 obj Le nombre de morts en France au plus haut depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale. %���� Les notes de bas de page donnent une analyse plus détaillée du nombre de victimes et leurs sources. Ce résumé de cm2 de la deuxième guerre mondiale a été créé par une institutrice afin que vos enfants puissent bien comprendre le déroulement de ce grand événement historique et ainsi être prêts pour leur évaluation de fin de séquence. ]��O�>��|��ߦ����p���/� ��|�����gv�íHgWBu���B\ݹ������o6׾9���Kߺ�=������s6su��Ֆ��o�y�r�v�'��w7�>����;_�e. 1- Seconde guerre mondiale. Selon les différents décomptes, le nombre de victimes de la guerre varie de 8,5 à 10 millions de morts, rien que parmi les militaires. La Direction des Patrimoines, de la Mémoire et des Archives (DPMA) a souhaité mettre en avant et rendre accessible à un plus large public, les documents d’archives et bibliothèques conservés par le Ministère des Armées concernant les différents acteurs de la Seconde Guerre Mondiale (193 Le ministère des Armées met en ligne sur le site Mémoire des hommes le fichier d’état civil militaire de la Seconde Guerre mondiale. 1273 La Shoha 1272 Nombre de morts 1271 La fin de la guerre 1270 La capitulation de l'... 1269 Le débarquement La seconde guerre mondiale. 18 000 morts (dont 12 000 morts en captivité), 12 000 blessés. Bilan symbolique, le nombre des morts du Covid-19 aux Etats-Unis a dépassé mercredi celui des soldats américains tués pendant la Seconde Guerre mondiale : la … L'étude démographique de Rosenfielde suggère qu'il y eut 2 183 000 morts supplémentaires en 1939-1940 et 5 458 000 entre 1941 et 1945[66]. Seuls 2 000 virent la fin de la guerre. Un collégien me demande quel fut le nombre des victimes du système concentrationnaire nazi. 3 0 obj Le nombre total de décès du Covid-19 enregistrés aux Etats-Unis dépasse désormais 116 850, contre environ 116 500 durant la Grande guerre. Même pour tous les Coréens vivant en Corée, au Japon et en Mandchourie, l'impact de la Guerre mondiale sur le taux de mortalité ne semble pas avoir été significatif », « les données sur les pertes grecques sont souvent divergentes voire incohérentes », « environ 30 000 Européens et 300 000 internés et travailleurs forcés indonésiens moururent durant l'occupation », « le nombre total de personnes tuées par les Japonais ou ceux qui moururent de faim, de maladie et de manque de soin est estimé à 3 000 000 pour la seule île de, « seulement un tiers des morts militaires eurent lieu au combat, la majorité fut causée par les maladies et la manque de nourriture, « les autorités américaines indiquent que 81 090 soldats japonais moururent lors de leur détention par les troupes alliées (non-soviétiques) en attente de leur rapatriement », « au total, environ un million de Philippins ont donné leur vie durant la guerre, les pertes militaires pour l'armée portugaise se montent à 75 morts sur un contingent estimé à 500 hommes, « les chiffres officiels sont à prendre avec précaution du fait de la difficulté de savoir exactement qui a été tué, blessé ou même enrôlé dans le chaos de 1941-1942, « présenté trop tôt après la guerre et qu'il fut réalisé sans mener de recensement après le conflit, « semblent libres de tout biais et nous pouvons accepter leur fiabilité, Le chiffre de la population lituanienne n'inclut pas la portion de la région de, Le chiffre de la population lituanienne n'inclut pas les 140 000 habitants du. Title Mort en déportation ... Place of storage Caen. La Commission nationale estonienne sur l'examen des politiques de répression avance que le nombre de victimes civiles durant l'occupation soviétique entre 1940 et 1941 est de 33 900. 292 000 hommes, tel est le total des pertes américaines durant la Seconde Guerre mondiale (sur 12 055 884 soldats engagés). Nouveaux exercices La seconde guerre mondiale. Presse - und Informationsamt. Après la réoccupation par l'URSS, 5 000 Estoniens périrent dans les prisons soviétiques entre 1944 et 1945[71]. Guerre Années Morts 1: Seconde Guerre mondiale: 1941-1945: 291 557 2: Guerre de Sécession: 1861-1865: 212 938 3: Première Guerre mondiale: 1917-1918: 53 402 4: Guerre du Viet Nam: 1955-1975: 47 424 5: Guerre de Corée: 1950-1953: 33 746 6: Guerre d'indépendance des États-Unis: 1775-1783: 8 000 7: Guerre contre le terrorisme: 2001-présent: 5 281 [93] 8: Guerre anglo-américaine de 1812 Quelque 16 000 Autrichiens sont morts en prison et plus de 67 000 Juifs autrichiens ont été déportés dans les camps de la mort. Comment évaluer le nombre de morts de la première guerre mondiale ? La première puissance mondiale déplore 405.400 morts depuis le début de la pandémie, soit davantage que le nombre de soldats américains morts au … La Shoah est le terme généralement employé pour désigner le génocide d'environ six millions de Juifs européens durant la Seconde Guerre mondiale. endobj Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s'élèvent à environ 18,6 millions de morts. Le nombre de morts dans les camps de travail (goulag) fut accru par la surpopulation du temps de guerre et les pénuries de nourriture[56]. Nombre total des victimes 25 189 100 42 186 200 64 sont mortes ou blessées. Geschichte der deutschen Bevolkerung seit 1815 Steiner, Franz Verlag 1998, German Federal Archive, Spiegel, Silke Vertreibung und Vertreibungsverbrechen 1945-1948. Bonn 1989, Statistisches Jahrbuch für die Bundesrepublik Deutschland 1960, Page 78. Mauvaise réponse, Ce n'est pas grave. L'estimation du nombre de tués lors d'une guerre est un sujet controversé et les historiens avancent souvent plusieurs estimations différentes sur le nombre de victimes de la Seconde Guerre mondiale[4]. %PDF-1.5 Les éléments ici présentés rasse La première puissance mondiale déplore 405 400 décès depuis le début de la pandémie, soit davantage que le nombre de soldats américains morts au … United Nations, Economic and Social Council, The Challenge Of The Irish Volunteers of World War, Ufficio Storico dello Stato Maggiore dell'Esercito. Au total, ce sont plus de 60 millions de personnes qui ont Selon les estimations les plus sérieuses, c’est un peu moins de 18 millions de militaires qui sont morts directement sur les champs de bataille, en Europe. Robert Conquest et Steven Rosefielde remettent néanmoins cette précision en cause en avançant que les données démographiques et les témoignages des survivants indiquent un nombre de victimes plus important[62],[63]. Le recensement des survivants restés sur place, selon le décompte du 30 avril 1945, deux mois après l'attaque, fait état de 368 519 personnes. Le nombre de 15,9 millions de morts civiles inclut les 3 et 4 millions de morts causées par les famines et les maladies associées à la guerre dans les régions intérieures non occupées par l'Allemagne nazie. Ces décès incluent les 266 000 prisonniers morts dans la période d'après-guerre, essentiellement du côté soviétique, Les sources soviétiques listent la mort de 474 967 soldats sur les 2 652 672 prisonniers allemands capturés durant la guerre, Les estimations des pertes militaires soviétiques totales entre 1941 et 1945 sur le, Décomposition des pertes militaires entre 1941 et 1945 : 6 329 600 tués au combat, 555 500 morts de causes non-militaires, Décomposition des pertes (tués et disparus) entre 1939 et 1940 : 8 931 lors de la, Le nombre des blessés inclut 2 576 000 handicapés à vie, Les chiffres officiels russes avancent que le nombre total de prisonniers de guerre détenus par les Allemands était de 4 059 000. Sur les 130 895 civils occidentaux internés par les Japonais, 14 657 moururent de faim et de maladie, Entre 380 000 et 390 000 personnes furent déportées des territoires annexés en 1940 et 1941 dont 309 000 à 312 000 Polonais, 22 842 Moldaves, 17 500 Lituaniens, 17 000 Lettons et 6 000 Estoniens, Environ 2,3 millions de citoyens soviétiques appartenant à des minorités ethniques furent déportés durant la, Un total de 2 230 500 personnes habitaient dans les implantations spéciales en octobre 1945 et les archives indiquent que 309 100 morts furent enregistrées dans ces zones entre 1941 et 1948, Décomposition des pertes militaires : 2 303 320 tués au combat, 500 165 morts de leurs blessures ou à la suite d'accidents ou de maladies, 2 007 571 disparus au combat ou introuvables après la guerre, 25 000 suicides, 12 000 inconnus et 11 000 condamnés à mort en cour martiale, Il y eut 459 475 prisonniers de guerre allemands morts en détention, 77 000 sous contrôle des Alliés occidentaux et 363 000 sous contrôle soviétique. Les statistiques ne donnent pas le chiffre du nombre des morts après septembre 1945, (et après mai 1945 pour l'Europe) sans aucun doute élevé : un grand nombre de soldats grièvement blessés décédèrent, ainsi qu'un grand nombre de déportés rescapés, qui moururent des conséquences de mauvais traitements, de privations diverses, etc. La seconde guerre mondiale. Plus de 10 000 autres furent probablement tués dans les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki, « le taux de mortalité parmi les Coréens en Corée durant la guerre ne semble pas avoir fortement évolué.