Rechercher un trépas si mortel à ma gloire ! Et toi de mes exploits glorieux instrument, Mais d’un corps tout de glace inutile ornement,255 Fer, jadis tant à craindre, et qui dans cette offense M’as servi de parade, et non pas de défense, Va, quitte désormais le dernier des humains, Passe pour me venger en de meilleures mains ; Si Rodrigue est mon fils, il faut que l’amour cède, 260 Et qu’une ardeur plus haute à ses flammes succède, Mon honneur est le sien, et le mortel affront Qui tombe sur mon chef rejaillit sur son front. Corneille choisit pour la mise en scène du dilemme de Rodrigue une forme poétique particulière qui met en relief le conflit intérieur. Décryptez Le Cid de Corneille avec l’analyse du PetitLitteraire.fr ! Le Cid, de Pierre Corneille est une tragi-comédie. 2 Le Cid de Pierre Corneille (version de 1660) mise en scène Alain Ollivier assisté de Malik Rumeau scénographie Daniel Jeanneteau assisté de Mathieu Dupuy lumière Marie-Christine Soma assistée de Anne Vaglio costumes Florence Sadaune maquillages et coiffures Catherine Saint-Sever conseil technique François Rostain, maître d’armes assistant à la mise en scène Mathis Bois Ce personnage est inspiré d’un homme qui a réellement existé, Rodrigo Díaz de Vivar, un chevalier mercenaire chrétien, véritable héros de la Reconquista. Don Diègue félicite son fils mais ce dernier le repousse et lui reproche la situation dans laquelle il l’a mis. trouver une solution. Un autre gentilhomme, Don Alonse, arrive et annonce au roi que Rodrigue a fini par tuer le Comte et que Chimène vient demander justice pour son père. On a le fer qui est glorieux et est un instrument utile, Ici est le passage important et nécessaire. Ne t’étonne donc plus si mon âme gênée 100 Avec impatience attend leur hyménée, Tu vois que mon repos en dépend aujourd’hui : Si l’amour vit d’espoir il meurt avecque lui, C’est un feu qui s’éteint faute de nourriture, Et malgré la rigueur de ma triste aventure 105 Si Chimène a jamais Rodrigue pour mari, Mon espérance est morte, et mon esprit guéri. La scène 6 laisse place à un Rodrigue seul, en plein désespoir, qui prend la décision difficile d’accepter de venger son père. DON DIÈGUE. Aussi si don Rodrigue ne va pas vaincre pour 99%, le père accepte le combat (de R.) quand même. stances : c’est en effet un véritable parcours qui se présente sous nos yeux. V.59-64 : Corneille est accusé d’avoir plagié (imité et copié) une pièce espagnole de Guilen de Castro. Description du commentaire sur Le Cid (Pierre Corneille) Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la scène 7 de l’acte I du Cid de Corneille, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. V.151-54 : Il reflète sur le destin sur de la mort. N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? Ton impudence, 220 Téméraire vieillard, aura sa récompense.DON DIÈGUE.Il met l’épée à la main. Read "Le Cid de Pierre Corneille (Analyse de l'oeuvre) Comprendre la littérature avec lePetitLittéraire.fr" by Laurence Tricoche-Rauline available from Rakuten Kobo. smi. Ce site est managé par une étudiante de littérature et linguistique française. Rodrigue défie les Maures et est érigé en héros. En 1637, Le Cid remporte le plus vif succès qu'ait jamais remporté une pièce de Corneille et soulève pourtant parmi les gens de lettres « La querelle du Cid ». Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le Cid" Dans cette analyse littéraire, Laurence Tricoche, docteure en lettres et professeure de français, s’intéresse à l’un des chefs-d’œuvre de Corneille. Madame, après cela je n’ai rien à vous dire, 120 Sinon que de vos maux avec vous je soupire : Je vous blâmais tantôt, je vous plains à présent. Le roi est d’abord hésitant mais accepte finalement à condition que le duel se déroule en privé. Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ? La scène De grâce achevez.DON DIÈGUE. vieillesse ennemie, la gloire passée et maintenant le Compte. Le Cid,écrit par Pierre Corneille, est un roman d’inspiration épique situé en Séville dans le 1600. pas avoir une personne sans honneur et doit donc se venger. Don Sanche se propose bien évidemment. Pierre Corneille (1606-1684), voit le jour le 6 juin 1606 au sein d’une noble famille. Tu dédaignes ma vie !LE COMTE. confirmation, la réfutation, et enfin la péroraison. 335 Endurer que l’Espagne impute à ma mémoire D’avoir mal soutenu l’honneur de ma maison Respecter un amour dont mon âme égarée Voit la perte assurée ! La scène Mon bras,… fait défaut à son bras. Voir plus d'idées sur le thème le cid, corneille, le cid de corneille. correspondent précisément aux 6 parties du discours tel qu’il est théorisé par Néanmoins, les thèmes traités dans cette pièce et l’habileté avec laquelle Corneille les abordent parvinrent à maintenir sa prospérité. Le moment de pause dans l’action peut alors prendre fin. Si l’offenseur est père de Chimène. La deuxième Va-t-en trouver Chimène, et lui dit de ma part Qu’aujourd’hui pour me voir elle attend un peu tard,La page rentre. C’est pourquoi il décide de venger son père même si cela met à mal sa relation et sa future union avec Chimène. Exercez-la, Monsieur, et gouvernez le prince, Montrez-lui comme il faut régir une province, Faire trembler partout les peuples sous sa loi, 170 Remplir les bons d’amour, et les méchants d’effroi. Percé jusques au fond du coeur D’une atteinte imprévue aussi bien que mortelle, 295 Misérable vengeur d’une juste querelle, Et malheureux objet d’une injuste rigueur, Je demeure immobile, et mon âme abattue Cède au coup qui me tue. Celui-ci veut répliquer mais il est trop faible pour soulever son épée. Aîné de six enfants, il suit ses études au Collège des Jésuites de Rouen. quoi il s’agit avant de lire le mot. Finalement, il termine avec un objectif et on peut lire le constant conflit/dilemme du père et Chimène qui mènent à une double réalité catastrophique. « Fer » veut dire qu’on va Cette pièce remporte un succès immédiat et propulse Corneille vers la notoriété. « Trahit » et présent continue avec sa gloire, accompagné avec le contraste Les mots et opinions de son père sont celles qui comptent le plus à ses yeux. L'auteur s'est inspiré d'une pièce de Guilhem de Castro, auteur espagnol, qui retraçait l'histoire d'un héros espagnol : le Cid Campeador. Lorsque la pièce parait en 1637, elle est directement qualifiée par Corneille de tragi-comédie. Chimène arrive en même temps que Don Diègue qui est accompagné de Don Sanche, un prétendant de la jeune femme. Dona explique alors qu’elle est à l’origine de la rencontre entre Rodrigue et Chimène, car elle espère que leur mariage lui fera oublier Rodrigue. ne parvient pas à se défendre. Le Surprise, elle lui témoigne de nouveau son amour avec l’usage d’une litote très connue “Va, je ne te hais point !”. Chimène refuse et explique qu’elle attend la décision du roi. Juste ciel, d’où j’attends mon remède, Mets enfin quelque borne au mal qui me possède, Assure mon repos, assure mon honneur, Dans le bonheur d’autrui je cherche mon bonheur, Cet hyménée à trois également importe, 140 Rends son effet plus prompt, ou mon âme plus forte, D’un lien conjugal joindre ces deux amants C’est briser tous mes fers, et finir mes tourments. La rage monte la Si près de voir mon feu récompensé, 300 Ô Dieu ! Ce dernier a tout entendu et sort de sa cachette. Entre tous ces amants dont la jeune ferveur Adore votre fille, et brigue ma faveur,Don Rodrigue et Don Sanche à l’envi font paraîtreLe beau feu qu’en leurs coeurs ses beautés ont fait naître, 5 Ce n’est pas que Chimène écoute leurs soupirs, Ou d’un regard propice anime leurs désirs,Au contraire pour tous dedans l’indifférence Elle n’ôte à pas un, ni donne d’espérance,Et sans les voir d’un oeil trop sévère, ou trop doux, 10 C’est de votre seul choix qu’elle attend un époux. Le « un Malgré cette rivalité puissante, le comte de Gormas accepte que sa fille épouse le fils de Don Diègue, son ennemi. Le Moyen Âge. Polyeucte, Neoclassical verse tragedy in five acts by Pierre Corneille, produced about 1641–42 and published in 1643.It is known in English as Polyeuctes.With Le Cid, Horace, and Cinna, Polyeucte forms Corneille’s classical tetralogy.. Cette scène Moyen Âge – 1 – Écrire au Moyen Âge Don Diègue devient gouverneur, don Gomes est jaloux et l’insulte (le soufflet). Elle a constamment peur pour sa vie et sa plus grande crainte et que Rodrigue ne meurt prématurément. Ils ont une relation avec elle et ce qui suive est probablement un conflit. combativité, le désespoir est la perte de la volonté de se battre et on finit Don Ferdinand King of Castile Donna Urraque his daughter, the Infanta of Castile Don Diegue the father of Don Rodrigue Don Gomes Count of Gomes, the father of Chimene Don Rodrigue the lover of Chimene Done Sanche enamoured of Chimene. Ne le méritait pas ! C’est un homme brave, loyal et courageux. *45 et 46 ce n’est pas toujours le cas, dépends de la version de l’œuvre. 225 Ton épée est à moi, mais tu serais trop vain Si ce honteux trophée avait chargé ma main. Le Cid – Corneille - ACTE I - Analyse Linguistica et littérature. On y a la confrontation entre Don Diègue et son fils. Ce gentilhomme a toujours été amoureux de Chimène. Elle est amoureuse de don Il a deux solutions, de vivre avec la honte ou mourir sans vengeance, tous les 75 L’amour est un tyran qui n’épargne personne, Ce jeune chevalier, cet amant que je donne, Je l’aime.LÉONOR. arrivé à la fin du premier acte. Je reconnais mon sang à ce noble courroux, Ma jeunesse revit en cette ardeur si prompte, Viens mon fils, viens mon sang, viens réparer ma honte, Viens me venger.DON RODRIGUE. Le Cid est une pièce de théâtre tragicomique écrite par Corneille dont la première représentation fut donnée le 7 janvier 1637, à Paris. Elle tente tant bien que mal de camoufler ses sentiments et son amour pour le meurtrier de son père. 195 Chaque jour, chaque instant, entasse pour ma gloire Laurier dessus laurier, victoire sur victoire : Le prince, pour essai de générosité, Gagnerait des combats marchant à mon côté, Loin des froides leçons qu’à mon bras on préfère, 200 Il apprendrait à vaincre en me regardant faire.DON DIÈGUE. En être refusé n’en est pas un bon signe.LE COMTE. Cette pièce espagnole est parue en 1631, et même si l’on ne sait pas précisément si Corneille s’est réellement inspiré de cette pièce, il sera plusieurs fois accusé de plagiat. 285 Le[…] DON DIÈGUE. Son monologue porte sur sa frustration et son impossibilité de se venger. rhétoriques (V.236/38/42) et encore quatre exclamations (243/44/45/46*). Fiche de lecture : Le Cid - Titre : Le Cid - Registre: A définir selon les actes - Auteur : Pierre Corneille - Mouvement : Classique - Genre littéraire : Théâtre - 1ère publication : 1637, 2ème publication : 1648 HISTOIRE/NARRATION - Résumé : A1.Le Comte prévoit de donner la main de sa fille Chimène à Don Rodrigue, fils de Don Diègue (S1). Mais je vais trop avant, et deviens indiscrète.L’INFANTE. Moyen Âge – 1 – Écrire au Moyen Âge Don Arias a Castilian gentleman Don Alonso a Castilian gentleman Chimene daughter of Don Gomes Leonor governess to the Infanta Elvire governess to Chimene A Page to the Infanta Le Cid is a five-act French tragicomedy written by Pierre Corneille, first performed in December 1636 at the Théâtre du Marais in Paris and published the same year. Il est d’ailleurs prêt à sacrifier son propre amour pour l’honneur de sa famille. C’est après sa victoire qu’il se verra attribuer le surnom de “Cid”. La sixième scène s’ouvre sur le roi et Don Arias, ce dernier se plaint de la désobéissance de Don Gomès. avec son ennemie, pas le Comte, mais son propre corps qui montre l’incapacité Le Cid est une pièce de théâtre tragicomique écrite par Corneille dont la première représentation fut donnée le 7 janvier 1637, à Paris. Tandis que la pièce est majoritairement écrite en alexandrins (vers de 12 pieds), le monologue de Rodrigue est composé de stances. Prévenons la douleur d’avoir failli contre elle Qui nous serait mortelle : Tout m’est fatal, rien ne me peut guérir, 330 Ni soulager ma peine, Allons mon âme, et puisqu’il faut mourir, Mourons du moins sans offenser Chimène. stance thématise le dilemme de Don Rodrigue. "Le Cid" est une tragédie écrite par Corneille en 1637. Elle est folle amoureuse de Rodrigue et n’a qu’une hâte, celle de l’épouser. Dans la scène 5, Don Sanche vient remettre son épée et Chimène pense que Rodrigue est mort. C'est une pièce de théâtre en vers. Jean Racine-analyse de la pièce:"Andromaque"parallèle entre le héros de Racine et Corneille. Ô cruel souvenir de ma gloire passée ! Don Fernand accepte et, en attendant, Rodrigue ira combattre les Maures. A modern alternative to SparkNotes and CliffsNotes, SuperSummary offers high-quality study guides that feature detailed chapter summaries and analysis of major themes, characters, quotes, and essay topics. Mais la faute du Comte était qu’il a Le premier élément a deux syllabes, le prochain quatre et le L’Infante décide donc de taire son amour et favoriser le mariage de Rodrigue et Chimène. Il lui demande s’il a du courage et ne dit pas de quoi il faut s’en venger. Il semble toutefois que mon âme troublée Refuse cette joie, et s’en trouve accablée, Un moment donne au sort des visages divers, 50 Et dans ce grand bonheur je crains un grand revers.ELVIRE. va mourir d’infame et le père aussi. « nouvelle dignité », a Contribué à la dispute et était donc fatale à Cependant Le Cid de Corneille est une œuvre très intéressante du théâtre français, qui mêle amour, intrigue, vengeance et dilemmes. La Il est le fils de Don Diègue. le ced, tragicomÉdie de pierre corneille, par m. Le mot « Fer » a été introduit par « toi » Monologue de Don Diègue, dans le Cid de Corneille (Acte I, scène 4) Don Diègue Ô rage ! L’excès de ce bonheur me met en défiance, 40 Puis-je à de tels discours donner quelque croyance ?ELVIRE. « Jours » sont en V.252-256 : Que dois-je devenir, et que t’as dit mon père ?ELVIRE. Corneille est accusé d'avoir plagié (imité et copié) une … À l’honneur qu’il m’a fait ajoutez-en un autre, 160 Joignons d’un sacré noeud ma maison à la vôtre, Rodrigue aime Chimène, et ce digne sujet De ses affections est le plus cher objet : Consentez-y, Monsieur, et l’acceptez pour gendre.LE COMTE. Don Gomès est connu pour son talent de militaire et a une colère noire quand il apprend que c’est finalement Don Diègue qui est promu en tant que précepteur du prince. Mais leur amour est voué à l’échec car ils ne sont tout simplement pas du même rang social, comme lui rappelle Léonor. S’il ne le Finalement, il le voit arriver. Contrairement au héros romantique, marginal et révolté, celui de Corneille s'inscrit dans un groupe social (les nobles dans Le Cid, les patriotes chez Horace). Mais cet héroïsme n'est pas seulement tourné vers les autres. Le roi estime que Don Gomès est seul responsable de sa mort. Donc pour te dire encor quelque chose en plus, Plus que brave soldat, plus que grand Capitaine, C’est[…]DON RODRIGUE. Le Cid fut donc une œuvre controversée à l’époque de sa publication, car elle ne respectait pas les codes du théâtre et parce que la définition de son genre (la tragicomédie) était – et demeure – floue. Allez l’entretenir en cette galerie.LÉONOR. Chimène comprend le dilemme qui s’est joué dans le cœur de Rodrigue et les deux amants se quittent plus amoureux que jamais. Chaque phrase est un vers qui crée un rythme soutenu. Il lui propose même de venger Don Gomès en affrontant Rodrigue en duel singulier. Le héro cornélien, avec plusieurs exemples : Rodrigue dans Le Cid, Auguste dans Cinna ensuite parce qu’ils vont nous aider à comprendre le rôle de chacune des Elle est aussi sa plus grande confidente et amie. Don Gomès et Don Diègue discutent et l’on apprend au même moment la décision du roi concernant la nomination du précepteur de son fils, le prince. l’offense qui lui a été faite. Lorsque les deux amants se séparent, Chimène fait de Don Sanche son amant. Rodrigue arrive dans la scène suivante et son père lui demande de sauver son honneur en le vengeant. Ô rage, ô désespoir ! Ils interviennent principalement pour annoncer l’arrivée d’un personnage sur scène. C’est un sentiment contradictoire qui permet de s’émanciper : Rodrigue aime Chimène malgré son père et Chimène aime Rodrigue malgré qu’il ai tué son père. Nous vous invitons à continuer la lecture de notre article Résumé scène par scène le Cid - Corneille afin de ne pas passer à côté de ce classique de la langue française. 310 Ô Dieu ! Vous trouverez de la théorie et des œuvres. Or, vous allez voir que Corneille respecte les codes très précis Il reconnaît avoir dépasser les bornes en giflant celui qu’il considère maintenant comme son ennemi mais ne veut pas pour autant présenter ses excuses. Structure de cette analyse du livre. Histoire littéraire. V.206 : Don Diègue fait d’ailleurs du comte son alter ego, simplement différent du fait de sa plus grande jeunesse. Adieu, fais lire au Prince ; en dépit de l’envie, Pour son instruction l’histoire de ta vie,D’un insolent discours ce juste châtiment230 Ne lui servira pas d’un petit ornement.DON DIEGUE. La Je te répondrais bien que dans les belles âmes Le seul mérite a droit de produire des flammes, Et si ma passion cherchait à s’excuser, 90 Mille exemples fameux pourraient l’autoriser : Mais je n’en veux point suivre où ma gloire s’engage, Si j’ai beaucoup d’amour, j’ai bien plus de courage, Un noble orgueil m’apprend qu’étant fille de Roi, Tout autre qu’un Monarque est indigne de moi. Achève, et prends ma vie après un tel affront, Le premier dont ma race ait vu rougir son front.LE COMTE. Le roi lui annonce l’arrivée prochaine d’une flotte de Maures mais refuse de donner l’alerte pour ne pas déclencher une panique générale. Introduction de l'analyse (1 pages) Corneille, dramaturge français Le Cid, entre succès et polémiques. Il y a eu une hiérarchie et de la dignité. Il est donc intéressant de constater que ce n’est pas la pièce qui a évolué mais bien la perception qu’on se faisait des différents genres théâtraux. La deuxième scène se déroule chez l’Infante, la fille du roi de Castille. Elle regrette terriblement que la mort prématurée de Don Gomès n’est pas séparée les deux amants. Don Ferdinand King of Castile Donna Urraque his daughter, the Infanta of Castile Don Diegue the father of Don Rodrigue Don Gomes Count of Gomes, the father of Chimene Don Rodrigue the lover of Chimene Done Sanche enamoured of Chimene. Il passe bien plus outre, il approuve ses feux, Et vous doit commander de répondre à ses voeux. Jugez après cela puisque tantôt son père Au sortir du Conseil doit proposer l’affaire, 45 S’il pouvait avoir lieu de mieux prendre son temps, Et si tous vos désirs seront bientôt contents.CHIMÈNE. La première représentation a eu lieu en décembre 1636 ou janvier 1637. Comme les pièces précédentes de Corneille, le Cid est créé par la troupe du Marais, avec Mondory dans le rôle-titre. Joignez à ces vertus celles d’un Capitaine, Montrez-lui comme il faut s’endurcir à la peine, Dans le métier de Mars se rendre sans égal, Passer les jours entiers, et les nuits à cheval, 175 Reposer tout armé, forcer une muraille, Et ne devoir qu’à soi le gain d’une bataille. Faut-il laisser un affront impuni ? L’héroïsme est un acte qui demande un effort sur soi et le dépassement de ses contradictions. 215 Parlons-en mieux, le Roi fait honneur à votre âge.DON DIÈGUE. C’est le 7 janvier 1637 que Le Cid est joué pour la première fois sur la scène du théâtre du Marais à Paris, Corneille est alors âgé de trente ans. vieillesse et le blanchir, il accuse son corps. En effet, les 6 stances du monologue de Rodrigue It is based on Guillén de Castro's play Las Mocedades del Cid. Malheureusement, leurs pères, Don Diègue et Don Gormas, en viennent à se disputer, et Rodrigue se voit obligé par son sens de l¿honneur de tuer le géniteur de son amante. Copyright © 2021. www.lesresumes.com - Tous droits réservés et toute reproduction interdite, Alfred de Musset, On ne badine pas avec l’amour : résumé, personnages et analyse, Prosper Mérimée, La Venus d’Ille : résumé, personnages et analyse.