“Le visage de la Métaphysique, et plus particulièrement de son livre Alpha, n’en sera pas changé au point que l’on doive redécouvrir ces textes d’Aristote” (p. 82). https://fr.wikisource.org/wiki/La_M%C3%A9taphysique_(trad._Pierron_et_Z%C3%A9vort)/Livre_premier Pierre-Marie Morel. Nous utilisons les cookies pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur. When characterizing this science (p.22), Pradeau mentions also the passage in the Republicwhich says that the most noble science, that is to say dialectic, is the knowledge of the essence (οὐσíα; ousía), or, as Pradeau puts it, “reality” (réalité in French), of each thing (Republic VII, 534b4). On the other hand, Aristotle’s inquiry was not born out of the blue, but rather has a precise birthplace and historical context, which the reader ought to be aware of. Indeed, if anything, by criticizing his own (Plato and the Academy), Aristotle shows that he is the only one who is able to bring philosophy back on track, according to Plato’s original project. 71-72): Aussi bien la question ne peut-elle être posée de savoir si Aristote s’oppose à Platon, et sans doute n’eut-elle guère eu de sens pour Aristote, qui de toute évidence parvenait à la fois à rester fidèle aux exigences platoniciennes, notamment celle d’une connaissance causale et formelle de toutes choses, et à s’opposer fermement aux impasses doctrinales où Platon s’était perdu avec la plupart de ses successeurs. LA METAPHYSIQUE (Sauf les livres 2 et 3) Livre 4, 5, 7 à 12 : Traduction de Jules Barthélemy-Saint-Hilaire Commenting on the beginning of chapter 3, where Aristotle lists the four causes, Pradeau reminds us that to translate αἰτία as “cause” (cause in French) might not be a philosophically neutral operation. Beyond the translation itself it provides an insightful and long introduction, a detailed plan of book Alpha, precise and copious endnotes, and a glossary of the main notions and proper names which Aristotle employs in Metaphysics Alpha. Even though it cannot be determined whether Aristotle was still in the Academy while writing Alpha, Pradeau insists that the philosophical programme that Aristotle establishes in this first book is a Platonic programme (p. 16). LA METAPHYSIQUE D’ARISTOTE ARISTOTE . Pascale Nau) Chapitre 1 [980a] Tous les hommes ont un désir naturel de savoir, comme le témoigne l’ardeur avec laquelle on recherche les connaissances qui s’acquièrent par les sens. Œuvre capitale d’Aristote, la Métaphysique rentre dans la classe des écrits destinés au public philosophique. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction . DE L’INAUTHENTICITÉ DU LIVRE E DE LA MÉTAPHYSIQUE D’ARISTOTE. L'auteur montre comment, via une série de réductions qui s'enchaînent, Aristote, parti de l'affirmation des multiples sens de l'être, y progresse jusqu'au seuil de la théologie envisagée comme le site de la réponse terminale au problème ontologique. The text that Pradeau follows in his translation is the one contained in Ross’s 1924 edition of the Metaphysics, which, though being principally based on the beta family, is less influenced by it than the 1957 Jaeger edition.[1]. La Métaphysique constitue un des sommets de la philosophie de lAntiquité et eut une influence fondamentale sur toute la métaphysique et la philosophie postérieures. Le livre Z constitue la plaque tournante de la Métaphysique d'Aristote. Il s’interroge également sur ce qui fait l’unité des composés de matière et de forme, et en premier lieu des composés substantiels. Pour une meilleure expérience sur notre site, assurez-vous d’activer le cache dans votre navigateur. Sources Introduction : Les extraits de textes que nous allons analyser appartiennent aux ouvrages intitulés « Métaphysique » écrits par Aristote et ont été traduits en langue française par Jules Tricot. Now, the fact that Aristotle was a Platonist, should obviously not make us forget his fundamental criticism of the views of Plato and of the subsequent heads of the Academy (see Metaphysics A.6 and especially A.9). Bryn Mawr PA 19010. Après les livres A à E, cette nouvelle traduction des livres Z à N de La Métaphysique nous montre un Aristote qui, loin d'être un rationaliste logicien, est une sorte de phénoménologue avant la lettre, un homme soucieux de faire apparaître les diverses modalités de ce qui est. Littérature de voyage et récits d'explorateurs, Histoire, critique et références de la BD, Loisirs créatifs, décoration et bricolage, Guides pratiques de développement personnel, Graphologie, morphologie et caractérologie, Monographies d'artistes des XXe et XXIe siècles, Certificat d'Aptitude Professionnelle - CAP, Musique instrumentale - Récitals instrumentaux, Jeux Traditionnels, Echecs, Dames, Backgammon, Skip to the beginning of the images gallery, Click and Collect : conditions d'utilisation. Métaphysique d'Aristote, traduite en français avec des notes perpétuelles par J. Barthélemy-Saint-Hilaire (1879) Paris : Germer-Baillière , 1879 Metafisica d'Aristotile, volgarizzata e commentata da Ruggiero Bonghi. Malgré la fidélité de la traduction de J.Tricot, cette oeuvre reste difficile à lire. ), Aristotle’s Metaphysics Alpha (Symposium Aristotelicum) (Oxford University Press, 2012), pp. Even while following the project of the Socrates of the Phaedo, Platonists fail to reach the first causes of all things. Livre | Format : Livre | Editeur : POCKET | Date de parution : 03/05/2007. Those working with this book will also be very pleased with the glossary of the main philosophical notions and proper names that are provided in Greek with the corresponding French translations and the Bekker references to the passages in which Aristotle uses them in different contexts. Apart from this interesting and philosophically relevant introduction, Pradeau’s translation is accompanied by a very large and useful series of endnotes of different kinds, covering all the problematic aspects which concern the text. Explication de chaque division 4. Buste d'Aristote (copie romaine d'un original grec en bronze de Lysippe). Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. “Le visage de la Métaphysique, et plus particulièrement de son livre Alpha, n’en sera pas changé au point que l’on doive redécouvrir ces textes d’Aristote” (p. 82). Ce document a été mis à jour le 13/11/2011 La Métaphysique est un ensemble de 14 livres réunis non par Aristote lui-même, mais par le bibliothécaire Andronicos de Rhodes, après la mort de celui-ci. Alpha, est le premier des quatorze livres d’Aristote réunis sous le titre de Métaphysique par le péripatéticien Andronicus de Rhodes au Ier siècle avant J.-C. Il est à redécouvrir dans cette traduction inédite de Jean-François Pradeau, véritable événement éditorial et philosophique. Qu'un livre vous plaise ou non, si vous partagez honnêtement votre opinion à son sujet, les autres pourront découvrir de nouveaux livres qui pourraient les intéresser. This double sense of αἰτία is once again, according to Pradeau, to be traced back to Plato: The Idea of the Good in the Republic is both the cause of the existence of the other things, and the cause that makes them knowable (p. 24). Through Aristotle, however, philosophy, in the way it was conceived by Plato, has not only a past, but most importantly a lively future (pp. After dealing with the life of Aristotle and the editorial history of Aristotle’s Metaphysics (pp. L'opposition heideg- gerienne à la pensée métaphysique qui, pour lui, va de Platon jusqu'à Nietzsche, peut en effet se résumer ainsi : l'essentiel de la métaphysique, ce que cette métaphysique tient pour l'essentiel, n'est pas le Fondamental — mais le fondement est un Etre qui a tous les traits de cet à8ï)Xov dont nous parle Aristote. [2] This is also witnessed by some editorial choices, which he lists in the introduction together with some other passages where he did not follow Ross’s edition (pp. Javascript est désactivé dans votre navigateur. Le terme « métaphysique » n’est d’ailleurs jamais utilisé par Aristote, qui parle de « philosophie première ». To show this, Pradeau recalls first of all Socrates’ desire in the Phaedo to attain that wisdom (σοφíα; sophía), which enables us to know (εἰδέναι; eidénai) the causes of all things and which, therefore, would be a true science (ἐπιστήμη;epistḗmē) (Phaedo 96a-b). Alors que d'autres ouvrages d'Aristote sont très portés sur le concret, comme ses traités politique ou biologique, la Métaphysique s'intéresse à des objets plus abstraits, comme le fonctionnement des 4 causes (matérielles, formelles, efficients, finales) dans la nature. Veuillez. METAPHYSIQUE D’ARISTOTE our la première fois en langue française, cette traduction du Commentaire des douze livres de la Métaphysique d’Aristote rédigé par Thomas d’Aquin, veut être la transmission d’un relais, à l’heure où la pratique de la langue latine … 60-61; 69-70), by positing the Forms or Numbers as separated from the sensibles, Plato and the Academics were not able to make them the first causes of all things, since they could not explain how the intelligibles could have causal efficacy in sensible things. Before expanding on the central philosophical aspects of the introduction, it is important to describe the text that Pradeau translates (see pp. D'autres lecteurs seront intéressés de connaitre votre opinion sur les livres lus. Métaphysique. Livre I. Extrait. 1-11), the introduction explains the subject of Alpha and locates it in its own historical context. La Métaphysique est un ensemble de quatorze livres écrits par Aristote réunis uniquement après sa mort. Pour se conformer à la nouvelle directive concernant la vie privée, nous devons vous demander votre consentement pour sauvegarder des cookies sur votre ordinateur. Aristote Métaphysique On s'est beaucoup interrogé sur le cinquième livre de la Métaphysique, qui se présente Delta sous la forme de trente notices consacrées à l'étude des différentes significations ou usages de certains termes, dont les raisons du choix n'apparaissent pas d'emblée. ISBN 978-2-7116-2648-9. Livre IV • Γ 89 1 (1003a) < La Métaphysique, science de l'Être en tant qu'être. The manuscripts of Aristotle’s Metaphysics are usually divided into two families of manuscripts, indicated as alpha and beta, which contain different variants on which editors decide for linguistical reasons or for lexical or argumentative coherence (p. 79). Therefore, Pradeau’s volume fulfils admirably well the purpose of a translation and edition of Metaphysics Alpha and is therefore useful as much for the student who has never yet read Aristotle as for the experienced Aristotelian scholar. But, in order to do so, the philosopher must face and solve all the difficulties and problems that are listed in book Beta (p. 72). The Ideas are therefore proven to be useless from an aetiological point of view. In the endnotes, Pradeau not only explains his own editorial and interpretative choices, but also the arguments that are present in Aristotle’s text and that are not always easy to grasp, employing many useful references to primary ancient and medieval sources (starting with Aristotle’s own works), and also to secondary literature. Pour une meilleure expérience sur notre site, assurez-vous d’activer JavaScript dans votre navigateur. la Métaphysique. la Métaphysique. Such a link he considers to be incontestable (p. 13). BMCR provides the opportunity to comment on reviews in order to enhance scholarly communication. He does so not so much for chronological reasons but rather for philosophical ones. Liens avec le texte 19 5. These are more frequently designated as formal, material, efficient, and final causes, respectively, following the Latin tradition.